alt="" /> alt="" /> alt="" /> alt="" /> alt="" /> alt="" /> alt="" /> alt="" /> alt="" /> alt="" /> alt="" /> alt="" /> alt="" /> alt="" />
Beneteau Honda Marine Réseau BOATS Chantier Naval Cras Nautique

Centre de traitement des bateaux contre l’osmose

Traitement anti osmose machine

Traitement anti osmose machine

L’osmose se manifeste généralement par l’apparition de cloques à la surface du gel coat soulevant l’antifouling. Un moyen très simple de reconnaître l’osmose consiste à percer les cloques qui répandent alors un liquide visqueux à forte odeur de vinaigre.

De très nombreux bateaux en polyester sont touchés par ce phénomène et un bateau osmosé ne présente pas forcément ces cloques caractéristiques, qui apparaissent en fin de processus. Le risque principal si on ne traite pas ce problème est que le bateau se délamine (décollement des tissus) et perde de ses qualités mécaniques.

La Société Cras propose une prise en charge du bateau afin de le traiter pour qu’il reparte à l’eau en ayant récupéré toutes ses qualités, comme lorsqu’il est sorti neuf de l’usine.

La procédure de la Société Cras est la suivante :

Rabottage électrique des coques touchées par l’osmose. Ce système est plus efficace que le sablage, car il retire le gelcoat et les premiers tissus selon les besoins, sans faire de la coque un « champs de mine”. Le calibrage de la coupe permet un décapage homogène et un état de surface lisse, préservant ainsi la structure du bateau.

Utilisation de la Machine “Hotvac”. Cette pompe à vide équipée de plaques chauffantes permettant un sèchage des tissus avec 1 ou 2 applications seulement est un système extraordinnaire. La coque est parfaitement vidée de toute son humidité d’une manière homogène.

Plusieurs rinçages de la coque sont réalisés pour neutraliser l’acide acétique séché qui peut rester présent.

Rabotage coque osmosée

Rabotage coque osmosée

La reconstitution de la carène se fait après contrôle de l’humidité résiduelle dans les tissus en différents points de la coque. Enduit époxy avec ponçages successifs.

La coque d’un bateau de 8 m peut être traitée de A à Z en quelques jours.

Ce système permet un gain de temps considérable, compte tenu de la possibilité de faire ce travail en un temps record, certainement mieux qu’en attendant le séchage naturel qui peut parfois durer plusieurs mois. De plus, ce travail peut être fait à toute période dans notre atelier polyester chauffé situé au port.

Un traitement anti osmose préventif est conseillé au maximum tous les 10 ans. Tous les bateaux neufs livrés par la Société Cras sont protégés par un enduit spécifique appliqué une fois la coque parfaitement décirée. L’antifouling n’est donc jamais appliqué directement sur le gelcoat.

Il est impératif de bien mesurer l’humidité dans les tissus avant de réaliser un traitement préventif contre l’osmose sur une coque ancienne qui ne présente pas de cloques. Le risque d’emprisonner un phénomène lancé est important, seul l’appareil de mesure peut le détecter sur un bateau laissé quelques semaines à sec.